Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 21:34

xtmbm23a louve 17

 

 

Pour les jeudis des Croqueurs de mots

 

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.
Comme le renouveau mettra nos coeurs en fête,
Nous nous croirons encore de jeunes amoureux,
Et je te sourirai tout en branlant la tête,
Et nous ferons un couple adorable de vieux.

Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec de petits yeux attendris et brillants,
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

Sur le banc familier, tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d'autrefois nous reviendrons causer;
Nous aurons une joie attendrie et très douce,
La phrase finissant souvent par un baiser.

Combien de fois jadis j'ai pu dire : «Je t'aime!»
Alors, avec grand soin, nous le recompterons.
Nous nous ressouviendrons de mille choses, même
De petits riens exquis dont nous radoterons.

Un rayon descendra, d'une caresse douce,
Parmi nos cheveux blancs, tout rose, se poser,
Quand, sur notre vieux banc tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d'autrefois nous reviendrons causer.

Et, comme chaque jour je t'aime davantage,
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain
Qu'importeront alors les rides du visage,
Si les mêmes rosiers parfument le chemin?

Songe à tous les printemps qui dans nos coeurs s'entassent
Mes souvenirs à moi seront aussi les tiens.
Ces communs souvenirs toujours plus nous enlacent
Et sans cesse entre nous tissent d'autres liens;

C'est vrai, nous serons vieux, très vieux, faiblis par l'âge,
Mais plus fort chaque jour je serrerai ta main,
Car, vois-tu, chaque jour je t'aime davantage
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain!

En ce cher amour qui passe comme un rêve
Je veux tout conserver dans le fond de mon coeur,
Retenir, s'il se peut, l'impression trop brève,
Pour le ressavourer plus tard avec lenteur.
J'enfouis tout ce qui vient de lui comme un avare
Thésaurisant avec ardeur pour mes vieux jours.

Je serais riche alors d'une richesse rare,
J'aurais gardé tout l'or de mes jeunes amours,
Ainsi de ce passé de bonheur qui s'achève
Ma mémoire parfois me rendra la douceur;
Car de ce cher amour qui passe comme un rêve
J'aurais tout conservé dans le fond de mon coeur.

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.

Comme le renouveau mettra nos coeurs en fête,
Nous nous croirons encore aux jours heureux d'antan,
Et je te sourirai tout en branlant la tête,
Et tu me parleras d'amour en chevrotant.

Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec des yeux remplis des pleurs de nos vingt ans...
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille, Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs!

Rosemonde Gérard

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rouergat 11/09/2010 10:32


Bonjour Almaya
Je reconnais que c'est une chance de vieillir en couple
Merci pour cette poésie de Rosemonde Gérard
Amicalement


Almaya 11/09/2010 21:30



Merci Rouergat


Douce soirée


Almaya



ADAMANTE 10/09/2010 19:53


C'est toujours agréable de relire ce poème. Belle soirée Almaya. Adamante


Almaya 11/09/2010 21:30



Merci Adamante


Douce soirée


Almaya



rejane 10/09/2010 18:46


j'adore ce texte, comme je voudrais qu'il eu parlé de moi...
c'est beau l'amour sans fin...
bises de rejane


Almaya 11/09/2010 21:31



Oui un couple au crépuscule de sa vie toujours en amour, quel bonheur!


Bisous


Almaya



Jeanne Fadosi 10/09/2010 16:00


Quelle bonne idée de mettre l'entièreté de ce poème dont je ne connaissais, comme beaucoup je présume les deux vers si célèbres écrits quelquefois même sur des médailles.
Merci et belle fin de semaine


Almaya 11/09/2010 21:33



Merci à vous pour votre visite


Doux week end


Almaya



écéa 10/09/2010 15:35


Bonjour Almaya,
Ce poème est d'une beauté "divine" tous les mots sont tendresse comme cette caresse sur les années passées, les années à deux et toujours amoureux....Merci pour cette merveille...écéa.


Almaya 11/09/2010 21:33



Ravie de t'avoir fait plaisir Ecéa


Douce soirée


Almaya



Présentation

  • : L'imaginarium d'Almaya
  • L'imaginarium d'Almaya
  • : Venez dans mon tipi, découvrir au fil des jours mes mots étoilés, mon anthologie, mes créations poétiques,mes illustrations, mes coups de cœur culturels, la sagesse amérindienne et le coin des petits poètes. Je vous invite au partage.
  • Contact

bienvenue 013 

Recherche

indian

indiennes-bisons

Mes communautés


J'ai ouvert trois communautés: 

 

ninrpwq4 louve 17 

Poésie-thérapie

  

 

 

zz0ti1rp

  

Poésie pour enfant    

   

1kjfydle-189b292 Sagesse et spiritualité amérindienne


 

RESPECT DU DROIT D'AUTEUR

Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation ou reproduction partielle ou intégrale des textes, des photographies et des illustrations sans accord de l'auteur sont interdits.

Exceptées mes photographies ou illustrations, j'utilise des photographies gratuites et libres de droit. Ainsi l'auteur, le titre et le site sur lequel apparaît l'image sont mentionnés.
  

 cf52dcca

Les illustrations sont principalement issues d'artistes amérindiens dont vous trouverez leurs oeuvres sur leur site respectif:

http://www.davidpenfound.com/

http://www.detha-watson.com/

http://www.leebogle.com/

 Pour les autres, leur nom apparaît sur l'image.

 


Merci  de votre visite.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire ou un message si vous souhaitez partager avec moi vos coups de coeur.

Almaya

indienne11 louve lise